« Scrutin uninominal majoritaire à un tour, scrutin uninominal majoritaire à deux tours, représentation proportionnelle, scrutin mixte », les différents modes de scrutin ont une influence déterminante sur le paysage politique et sur le fonctionnement des institutions. L’exposé sera principalement illustré par les modes de scrutin législatifs en France (IIIe, IVe et Ve Républiques), mais aussi dans les grandes démocraties parlementaires. Concernant la France, seront également évoqués le mode de scrutin présidentiel (depuis la présidentielle de 1965) et ses incidences sur le fonctionnement des Institutions, de même que les différents modes de scrutin utilisés sous la Ve République lors des élections locales et leurs conséquences sur le fonctionnement des différents conseils.     Cette conférence porte sur un thème d’actualité puisque le président Macron souhaite instaurer pour les élections législatives un mode de scrutin mixte à dominante majoritaire, à la place du scrutin uninominal majoritaire à deux tours.