Religions – géopolitique

 

Depuis la fin des blocs Est-Ouest et les attentats du 11 septembre 2001, incontestablement le religieux, sans parler de « retour », est une dimension de plus en plus présente, mieux prise en compte, dans la géopolitique mondiale. Déjà en 1997, la publication en France du Choc des civilisations de S. Huntington (Odile Jacob) a lancé l’idée qu’après une série d’affrontements ne nature idéologiques, allaient suivre des tensions et conflits entre civilisations. Les civilisations sont ici identifiées en leur cœur par les grands systèmes religieux. Depuis, les critiques, issues de toute part, ont montré le simplisme et les limites de cette thèse américaine. Il n’en reste pas moins vrai que le religieux, ou du moins les représentations colportées par les uns et les autres, alimentent pour une grande part les conflits locaux, conflits qu’il est utile d’analyser dans leur contexte géopolitique régional plutôt que dans le cadre de grands ensembles religieux sensés représenter les grandes civilisations. Les grandes familles religieuses ne constituent pas des blocs homogènes, loin de là! Que l’on pense par exemple aux tensions très fortes entre sunnites et chiites dans les territoires musulmans.

Cette présence du religieux dans les relations internationales a incité la France a créer un pôle religions au sein de la Direction de la Prospective du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes, pôle dirigé depuis 2009 par Joseph Maïla.

Si la géopolitique se doit d’analyser les rivalités de pouvoirs et leurs tensions sur des territoires dûment identifiés, elle est amenée à prendre en compte les fortes représentations religieuses qui y sont inscrites. Le plus souvent, il s’agit d’un religieux instrumentalisé plus que des conflits de nature religieuse.

Nous entendons par géopolitique des religions l’étude de leur inscription spatiale et de leur interaction avec les données politiques, socio-culturelles…régissant ces espaces. C’est ainsi par exemples, que se pose la question de la réalité opérationnelle d’un arc chiite, des liens entre religions et identités nationales..

Dans ce domaine, les possibilités d’investigation de notre Institut étant modestes, plus que de présenter une production de recherche originale, nous visons une vulgarisation de bon niveau afin de faire profiter au plus grand nombre des analyses et réflexions des spécialistes.

Ce thème est divisé en plusieurs parties :

>> Les articles sur l’Afrique

>> Les articles sur l’Amérique

>> Les articles sur l’Asie

>> Les articles sur l’Europe

>> Les articles sur le Moyen Orient


Christian BERNARD