Qui sommes-nous ?

 

        Il y aura bientôt un quart de siècle, en effet, se formait à Poitiers, au sein de l'Ecole Supérieure de Commerce, un cercle d'universitaires unis par l'amitié et désireux de constituer, sous le titre d' Institut Géopolitique et Culturel Jacques Cartier – patronyme d'un illustre navigateur symbole d'ouverture vers le grand large – un lieu de réflexion et de connaissance du monde contemporain, revêtant, selon les statuts de l'association, toutes formes d'approches, géopolitique, économique, stratégique, historique, religieuse, culturelle…

       Chaque année, au rythme d’une manifestation par mois en moyenne, l’Institut a organisé, gratuitement, des rencontres ouvertes à un public dont la fidélité et la participation ne se sont pas démenties, en particulier à des étudiants, ainsi que des voyages d’études réservés à des jeunes scolaires, des expositions auxquelles des collégiens et des lycéens ont pris part, des cours de soutien…Il a réalisé un certain nombre de publications, de tables rondes et d’expositions sur le Japon, la Corée, la Chine, la Thaïlande, la Nouvelle Zélande, le Brésil, les Etats-Unis, la Norvège, le Moyen-Orient, des colloques sur les échanges commerciaux, les grandes religions du monde…

       Les ressources de l’Institut proviennent régulièrement du soutien financier du Département de la Vienne et de la Caisse d’Épargne d’Aquitaine, à l’occasion de l’État, de la Région, d’annonceurs pour les publications, auquel s’ajoute le soutien logistique de l’ESCEM – bientôt campus poitevin de  France Business School– où se tiennent son siège social et le plus souvent les conférences publiques, d’autres manifestations pouvant se produire, et s’étant produites, selon les opportunités, dans diverses communes de la Vienne, des départements, voire des régions limitrophes.

       Les membres dirigeants de l’Institut, tous cooptés, actuellement au nombre de quinze, auxquels s’ajoutent des membres correspondants ou associés, sont bénévoles. Une cellule Jeunes d’étudiants (et d’anciens) a été instituée afin qu’ils prennent part, à divers titres, et dans le cadre de leurs formations respectives, aux manifestations publiques. Les présidents d’honneur de l’Institut Jacques Cartier furent Michel Jobert, puis Gérard Rousseau, directeur général honoraire de l’ESC, auquel a succédé Jean Carpentier, Inspecteur Général honoraire de l’Éducation Nationale.

       Depuis sa fondation, l’Institut a reçu pour animer ses rencontres ou participer à ses publications, de hautes personnalités provenant des horizons les plus divers : du monde politique (anciens premiers ministres, parlementaires et élus régionaux) scientifiques (médecins, géologues, botanistes), artistique (écrivains, poètes, musiciens, peintres) , de la fonction publique, ainsi que des ambassadeurs, des dignitaires religieux, des académiciens, des officiers généraux, des journaliste s spécialisés et, bien sur, économistes, sociologues, linguistes, civilisationnistes, philosophes ….

       La nouvelle news letter trimestrielle  intitulée Nouvelles du Grand Large, constitue un  accès direct à nos travaux – qui se veulent une ouverture vers un monde complexe, à l’exclusion de toute idéologie partisane- auquel nous souhaitons intéresser le lectorat le plus étendu possible.

 

Le Président     Michel RICHARD