Lorsque Richelieu entre au Conseil du Roi en 1624, sa tâche s’annonce difficile. Pour redresser la situation en France, il doit se battre sur tous les fronts. Il est alors soutenu par Marie de Médicis, dans son projet de faire refleurir les lys dans le royaume de France. Mais l’homme à la poigne de fer se fait aussi rapidement beaucoup d’ennemis, car son programme dérange. L’objectif de cette présentation est de confronter les multiples courants d’opinions et les points de vue de ses contemporains, afin de souligner l’exagération de leur adulation ou de leurs critiques à son encontre. Elle se propose de revisiter les clichés qui continuent à circuler de nos jours à son sujet et de rétablir la vérité historique qui se cache derrière le mythe de l’homme rouge. Elle présentera à la fois l'homme d'Eglise, qui a contribué à mettre en place la Contre-Réforme catholique, l'homme d'Etat qui a voulu séparer la politique de la tutelle religieuse et l'homme de culture, qui a su mettre l'art au service de la grandeur de la France.

 

Marie-Pierre Terrien, Université du Maine